Nouvelles de Pierre (janvier 2017)

Depuis 15 jours Pierre va mieux : il est moins violent envers lui même, plus communiquant. Il s'intéresse à ce qui l'entoure, commence enfin à poser des questions. Probablement le médicament mis en place par le médecin Belge (le professeur Laureys) ainsi que l'augmentation des doses d'anti dépresseur.

Nous avons rencontré le professeur N'Guyen vendredi 27 Janvier qui est spécialiste de la douleur. Il a bien observé Pierre, fait un bilan rapide. Il ne nous a proposé aucun médicament, ce qui nous convient tout à fait. Il propose une stimulation neuronale. Au bout de 3 séances si nous pouvons enfin toucher le visage de Pierre et sa nuque, ça signifiera que le traitement est efficace et que nous pouvons poursuivre. Sinon, nous passerons à Autre chose. Il propose aussi de rencontrer un de ses collègue pour pratiquer la neurotomie (section de petits nerfs) sur sa jambe G et son bras G afin de réduire la spasticité.

Par contre, samedi 28 janvier Pierre a fait une crise d'épilepsie. Le professeur Laureys nous avait prévenu du risque avec le traitement d'amantadine. Nous avions atteints ce même samedi la dose préconisée du traitement (nous augmentions progressivement les doses chaque semaines depuis fin novembre). Ce fut très angoissant. Nous avons eu l'impression qu'il allait mourir. Maintenant, nous angoissons à l'idée qu'il puisse en refaire.

Les commentaires sont fermés.